La musique guérit, la musique console, la musique apporte de la joie. Yehudi MENUHIN, fondateur de LIVE MUSIC NOW



Lisez l'interview de Lucie Delhaye, harpiste, et Bernadett Kis, altiste, réalisée par Alexis Dupuy que nous remercions, et parue sur le blog Terre de Compassion :


Live Music Now est une fondation créée en 1977 par le violoniste Yehudi Menuhin. Pendant la seconde guerre mondiale, il a beaucoup joué dans un contexte où prédominaient des situations de grande souffrance. Il s'est ainsi rendu compte que la musique pouvait être une vraie thérapie. Il a donc décidé de recruter des jeunes musiciens de haut niveau. Ces derniers peuvent enrichir leur carrière, tout en proposant des concerts de qualité à des personnes qui n'ont pas accès à la musique classique. Rencontre avec Lucie Delhaye, harpiste installée à Berlin depuis deux ans. Avec Bernadett Kis, altiste, elles ont monté un duo et sont membres de Live Music Now Berlin.

Pourquoi t’es-tu engagée dans Live Music Now ?

Lire la suite...

Ce sont souvent les personnes en prison, dans les hôpitaux ou les maisons de retraite qui ont, en réalité, le plus besoin d’écouter de la musique classique, un besoin bien réel et concret. Des personnes malheureuses ou qui souffrent sont soulagées par la musique. Se crée aussi un vrai échange entre nous, musiciens, et le public car nous parlons beaucoup pendant ces concerts : nous nous présentons, expliquons notre instrument. Il faut nous adapter au type de public, selon que nous nous trouvons face à des enfants ou des personnes âgées, nous ne nous exprimons pas de la même façon. Mais le but est vraiment la rencontre.

Pourrais-tu justement nous raconter l’une ou l’autre rencontre qui t’a particulièrement marqué ?

Notre premier concert était dans un hospice, un lieu où les personnes arrivent vraiment dans leurs dernières semaines avant de mourir. Nous avons joué un peu de jazz à la fin du concert, et un vieux monsieur assez handicapé nous a surpris car il s’est mis à bouger en entendant « Summertime ». Nous nous étions posé la question de jouer ce morceau car c’était quelque chose de nouveau, mais nous avions très envie de le faire. Je n’aurais probablement pas osé le faire dans un bar de jazz, mais là ce n’avait pas d’importance, c’était simple et joyeux. Nous sommes aussi allés jouer dans un centre de pédopsychiatrie, et ce fut vraiment une belle rencontre. Le premier concert fut pour des enfants de deux à six ans, des tout-petits qui étaient dépressifs. Nous avons été choquées au début de voir de si jeunes enfants qui n’ont plus envie de vivre. Il doit vraiment leur manquer l’amour parce que je ne vois pas trop ce dont tu as besoin d’autre à quatre ans. Et puis on a joué. Au début, ils n’étaient pas très sages, mais petit à petit ils se sont calmés. Et ils réagissaient à chaque fois qu’on leur parlait. A un moment on leur a dit qu’on allait jouer une berceuse, alors ils se sont tous allongés sur leurs matelas. Un peu après nous avons joué un morceau assez gai et un enfant s’est levé très enthousiaste à la fin en disant : « Ah ! C’était joli ! »

Chez les personnes âgées, c’est plus difficile à voir, mais avec les enfants, on a vu tout de suite que la musique touche leur cœur. Et cela nous a aussi comblées en tant qu’artistes.



Comment ce genre de concerts influence votre musique ?

La grande difficulté d’un musicien classique, comme il rabâche beaucoup à la maison, c’est d’arriver à être un artiste à chaque fois qu’il entre sur scène, de revivre à chaque fois le morceau comme s’il le jouait pour la première fois. Avec tous ces enfants, comme c’est vraiment la première fois, cela nous redonne de la fraîcheur. Ces concerts nous permettent de nous détacher du stress de la technique pour vivre intensément le moment présent.





Lisez le compte-rendu d'une très belle rencontre

entre des enfants suivis au centre socio-éducatif Vivette Samuel, leurs éducateurs, les seniors du service Ecoute Mémoire Histoire et les habitués du Café des Psaumes... et nos musiciens!



Témoignages d'accompagnants et personnels hospitaliers


Voici les photos du merveilleux concert d'hier soir.
Les patients m'en ont encore parlé ce matin... A très bientôt encore pour un beau moment !
  Myriam, Cognacq-Jay


Je mets à profit quelques jours de vacances à la montagne, au pays de Mozart, pour vous redire la joie d’avoir pu vous découvrir les activités de votre association - Live Music Now France - lors de plusieurs concerts à l’hôpital Cognac Jay, au cours desquels de jeunes, talentueux, et très prometteurs musiciens sont venus offrir leur art à des personnes qui se trouvent privées de tout ce qu’apporte la Musique.

Après chaque concert, il m’a été donné de recueillir la parole émue et reconnaissante de malades et de leurs proches, qui ont vécu cette rencontre comme un moment de vie inespéré et privilégié.
Tant en leur nom qu’en mon nom personnel, je tiens à saluer l’action de votre association, vous exprimer notre reconnaissance pour le magnifique travail que vous accomplissez au service de ceux qui - sans doute pour de multiples raisons - ne peuvent avoir accès, ponctuellement ou en permanence, à l’écoute musicale in vivo.
Recevez tous mes encouragements pour la poursuite de votre bel engagement, qui - dans un lieu de soins tel que l’hôpital Cognacq Jay - rejoint celui des soignants et des bénévoles dont je fais modestement partie, en offrant à l’Autre qui souffre un moment de richesse, de beauté, d’apaisement, incomparable.
Les patients m'en ont encore parlé ce matin... A très bientôt encore pour un beau moment !
  Patrick Yvernault, accompagnant bénévole en soins palliatifs... et mélomane !

Je tenais à vous remercier de cette belle prestation musicale et de la qualité des interprètes.
Au plaisir de vous revoir dans les mois à venir.
  Marie-Annick, animatrice Korian

Encore merci pour ce moment de partage.
  Catherine, direction de la Communication Hôpital Foch

Un grand merci de cette parenthèse apaisante que vous nous avez offerte de par la présence bienveillante et talentueuse d’An Ran. Les retours du service sont très positifs…. Et la demande très forte.
  Mélanie, Hôpital Universitaire Necker-Enfants Malades

C’était un magnifique moment.
J’y ai vu des patientes heureuses et qui ont même eu des fous-rires…et là est bien l’essentiel.
Merci beaucoup pour ces magnifiques concerts !
  Myriam, Cognacq-Jay



Témoignages des directions d'établissements


Cédric Tcheng, directeur de l'hôpital Cognacq-Jay :

C'est par un merveilleux hasard que l'association Live Music Now France a croisé notre chemin et grâce à leurs bons soins nous avons eu la chance d'accueillir en nos locaux hospitaliers Irène ENZLIN et Sharon TSAI, deux sublimes violoncellistes, pleines d'entrain et de talents. Avec humilité et humanité, elles ont fait vibrer les cordes de leurs beaux instruments et les coeurs de nos Patients et de notre personnel sont entrés en résonance.
Elles nous ont promené, entre autres, dans les Univers d'Offenbach, du Cantor de Leipzig, de Mozart, de Bernstein,... L'ambiance était festive, la flûte... enchantée, le pizzicato... inattendu !
Pauvre Boulez! Pauvre Solti! Pauvre Karajan! Leurs filles du Rhin n'ont jamais eu qu'à offrir de l'or à voler et de l'amour à perdre!

A Cognacq-Jay, il en a été tout autrement. C'était Ici et Maintenant : Irène et Sharon nous ont donné tout l'Or de leur musique avec tout l'Amour flamboyant de leurs sourires, aux accents universels.
Bravo et Merci. Sincèrement.


Nathalie Lecante, directrice de la M.A.S. des Mesnuls :

C'était formidable. Merci beaucoup !


Véronique Giacomoni, Directrice du Mécénat et de la Politique Culturelle - Hôpital Universitaire Necker - Enfants malades - AP-HP:

Grand professionnalisme, talent, générosité d'âme, bienveillance, disponibilité et grande adaptabilité à un univers difficile sont certaines des caractéristiques des membres de Live Music Now. Merci à vous !


Claude Chevrier, Directeur du Pôle Rosa Luxembourg du Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris :

Je tenais à vous adresser, au nom du Pole Rosa Luxemburg, mes plus vifs remerciements pour votre participation à nos fêtes de fin d'année. Je n'ai eu des résidents et des professionnels que des retours positifs. Ces moments de convivialité sont nécessaires dans nos institutions. Ils permettent aux résidents de ne pas renoncer à leurs rêves, de résister...

Témoignages du corps médical


Live Music Now à l'IMM, le 21 juin 2016, fête de la musique.
Témoignage du Dr Philippe Girard, pneumologue, Département thoracique de l'Institut Mutualiste Montsouris

      Après le concert...

La principale différence entre Dieu et un médecin, c'est que Dieu ne ne se prend pas pour un médecin. C'est ce que dit la sagesse populaire. Et d'ailleurs, l'humilité fait des progrès, même parmi les médecins : comme dans d'autres domaines, les avancées de la science révèlent aussi l'étendue de notre ignorance.

La musique et les effets qu'elle produit gardent un côté mystérieux, imperméable à la science. La musique est un langage accessible à tous, et pourtant intraduisible. La bonne musique, jouée par les bons musiciens (et c'est à cela qu'on reconnaît l'une et les autres), émeut ceux qui l'écoutent. Et lorsque ces émotions sont partagées, leur intensité et le plaisir qu'elles procurent s'en trouvent encore augmentés. D'où la belle idée d'introduire la musique dans des lieux où les émotions ne manquent pas, comme l'hôpital, mais où les émotions sont rarement heureuses.

Ces bonheurs que procure la musique peuvent-ils protéger contre la maladie, ou agir sur son évolution ? La science, pour l'instant du moins, répond plutôt par la négative. Mais la science ne mesure que ce qu'elle sait mesurer. Et si la musique peut générer du bonheur, les médecins, et les soignants en général, sous-évaluent et sous-utilisent ce pouvoir. Peut-être justement parce qu'il reste intraduisible, inexpliqué, mystérieux ?

C'est pourtant ce pouvoir mystérieux qui fait des musiciens des êtres "semblables aux dieux" (C. Levi-Strauss). La médecine n'atteindra jamais ce niveau...

Chapeau, et merci !

Témoignages d'auditeurs


Un concert magnifique qui a permis aux résidents de retrouver une grande sérénité. Avec tous nos remerciements.
  Michèle, résidente Korian

Quel délicieux moment à la fois très près de nous et avec beaucoup d'intensité. C'était magnifique!
  Jacqueline, résidente Korian

Les premières notes m'ont tout de suite plongée dans la nature, ensuite la virtuosité m'a éblouie.
  Viviane, hospitalisée Cognacq-Jay

Un magnifique moment de détente et d'évasion. Bravo à An Ran et un très grand merci !
  Catherine, hospitalisée Cognacq-Jay

Concert magnifique, un délicieux moment de détente, d'évasion vécu avec beaucoup d'intensité.
Ce sont de jeunes, talentueux et très prometteurs musiciens qui sont venus offrir leur art avec une information appropriée de leur part envers les spectateurs sur les compositeurs et sur les morceaux de musique avant de les jouer.
  Annette, auditrice du 24.05.2016 à la Fondation Casip-Cajor

J'ai beaucoup apprécié ce concert. Les violonistes étaient très émouvants et les airs classique m'ont ravie.


J'ai par ailleurs, vraiment aimé les airs d'accordéon, Piazzola bien sûr et la nostalgie du Tango.
Bravo à ces jeunes concertistes et au plaisir de les retrouver.
  Brigitte, auditrice du 24.05.2016 à la Fondation Casip-Cajor

Nous avons été enchantés par le programme proposé et surtout l'interprétation magistrale des 2 musiciens..
Nous serions ravis si lors d'une prochaine session, vous nous proposiez d'assister à un prochain concert.
  Marc et Gisèle, auditeurs du 24.05.2016 à la Fondation Casip-Cajor

Bravo les jeunes ! C'est formidable ! Ce que ça représente de travail et d'abnégation. Continuez !
Bravo. Votre talent et votre jeunesse ouvrent la porte à l'ESPOIR... Quelle belle énergie !
   Auditeurs à la Fondation Casip-Cajor



Un immense merci au grand-père d'un enfant hospitalisé à l'hôpital Necker-Enfants malades d'avoir accepté de nous livrer ses impressions après notre concert et d'avoir su, avec des mots si justes, nous dire l'émotion et l'importance de la musique à l'hôpital.

Témoignages de musiciens


Ce concert a été une expérience fabuleuse, j'avais peur que nous n'arrivions pas à emmener le public avec nous, ou d'être épuisée au bout d'un quart d'heure, mais ce concert a été pour moi un moment merveilleux et hors du temps, et je crois que je me souviendrai toute ma vie du sourire du jeune homme handicapé arrivé avec le groupe de jeunes à la fin.
Bonne continuation avec votre association, j'ai la chance de ne jamais avoir fréquenté le milieu hospitalier, mais je crois que c'est une très belle chose de recréer un lien avec le monde extérieur et l'art, aux personnes hospitalisées. Et pour les artistes, ça signifie beaucoup de bonheur.
  Amélie Tatti, soprano



Un grand merci à vous et votre collègue pour votre accueil ainsi que pour votre proposition de concert dans un hôpital.
Jouer dans un tel lieu me tenait à coeur depuis un moment. Je jouais souvent dans la maison de retraite de mon grand père et c'est vrai que ces personnes dans ce genre de structure n'ont pas grand chose à faire alors un peu de musique illumine leur journée. Voir le sourire de la petite dame assise à vos côtés m'a fait chaud au coeur... ils sont si spontanés et ils parlent avec leur coeur.
Un grand merci d'exister car je trouve votre but tout simplement superbe!
  Sarah Gron-Catil, violoncelle baroque